Enquête « droit et traduction »

Droit et traduction

Afin de mieux cerner les besoins et attentes des professionnels du droit en matière de communication multilingue, ma collègue Amber Marcum Combaud et moi-même avons mis au point un questionnaire en ligne « droit et traduction » portant en premier lieu sur la traduction et l’interprétariat.

L’enquête « droit et traduction »

À travers cette enquête, nous cherchons à mieux comprendre les interactions entre droit et traduction (par exemple, que traduit-on ? qui traduit quoi ?), mais aussi à définir le rôle du traducteur juridique « ordinaire » (par opposition à l’expert judiciaire) et indépendant (par contraste avec les agences de traduction).

Une meilleure connaissance de la place de ce dernier nous permettra par exemple d’identifier les types de documents juridiques les plus susceptibles de nous être confiés et ainsi d’affiner nos spécialisations en conséquence. Chaque document repose en effet sur un format qui lui est propre et une terminologie spécifique.

Le questionnaire en ligne

Après une introduction d’ordre général, le questionnaire « droit et traduction » comporte cinq parties facultatives :

  1. La traduction
  2. L’interprétariat
  3. Les prestataires indépendants
  4. Les agences
  5. Autres services linguistiques

Il s’agit d’une enquête informelle sans prétention visant simplement à cerner les habitudes et exigences des participants. Toutefois, les résultats anonymisés seront partagés avec les participants en ayant fait la demande lorsque les réponses auront atteint un nombre satisfaisant.

Participer à l’enquête

Si vous travaillez dans le milieu juridique et êtes amené.e à faire appel à des services linguistiques, nous vous invitons à participer à cette enquête en vous rendant sur la page du formulaire : Traduction et interprétariat pour les professionnels du droit. Nous vous remercions par avance pour votre participation.

Si vous exercez sur le secteur de Toulon ou Marseille, nous pourrions également nous rencontrer pour en discuter de vive voix. Si cela vous intéresse, il vous suffit de l’indiquer à la fin du questionnaire ou de nous contacter directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *